Chat

Pourquoi mon chat me mord ?

On aime interagir et passer du temps avec nos chats, que ce soit en les caressant, en les tenant dans nos bras, en jouant ou en les dressant, mais que se passe-t-il lorsque notre chat n’est pas d’humeur, sur la défensive ou dans la douleur, et qu’il nous mord ? Dans cet article, nous allons explorer les réponses à la question « pourquoi mon chat me mord » afin de mieux comprendre pourquoi les chats mordent et ce qu’il faut faire lorsqu’ils mordent.

L’agressivité est un problème grave qui peut entraîner des blessures pour les personnes et les autres animaux de compagnie. De plus, les zoonoses peuvent se transmettre des chats aux personnes par des actes agressifs.

Comprendre le comportement social normal du chat, sa communication, ses expressions faciales et ses émotions félines peut permettre d’éviter un comportement hostile envers les personnes qui s’occupent de lui.

Voyons pourquoi les chats mordent les humains et comment savoir si votre chat vous donne des « morsures d’amour » ou des morsures de tétons par frustration ou inconfort.

Comprendre l’agressivité


Les réactions agressives sont liées au comportement inné des chats et font partie intégrante de la prédation, du jeu et des conflits sociaux, qui sont tous essentiels à la survie d’un chasseur territorial, indépendant et solitaire.

L’agressivité n’est pas un trait de tempérament ou un diagnostic, c’est une conséquence d’un état émotionnel.

Alors que les humains utilisent les sentiments pour décrire ce qu’ils ressentent, les émotions des chats sont représentées comme des systèmes motivationnels-émotionnels, responsables de l’éveil instinctif au lieu des sentiments d’émotion (Heath, 2018).

Si un chat de compagnie commence à manifester de l’agressivité envers les humains, cela représente un « comportement problématique » nécessitant une évaluation particulière.

L’agressivité des chats est généralement liée à :

  • La génétique et les expériences antérieures. Les différences génétiques de tempérament influent sur le degré de stress d’un chat dans certaines situations, sur sa réaction à un facteur de stress et sur la durée de vie d’une émotion négative après la disparition du déclencheur. Outre la génétique, les expériences antérieures jouent un rôle dans la flexibilité de l’individu à adopter le changement.
  • Manque de socialisation. Les chatons et les chats adultes élevés à la main qui n’ont pas été socialisés avec d’autres chats ou manipulés par des humains entre 2 et 14 semaines ont tendance à être plus nerveux, craintifs, agressifs et moins capables de gérer les changements environnementaux.
  • La peur. Les chats peuvent réagir à la fois de manière offensive et défensive par peur lorsqu’ils se sentent vulnérables, perçoivent une menace et un danger imminent. Le chat peut réagir de manière agressive en se perçant si la fuite est inévitable.
  • Conflit social. Les chats de compagnie n’ont pas de contrôle sur les personnes avec lesquelles ils vivent ou sur les chats ou autres animaux de compagnie avec lesquels ils partagent leur maison, il est évident que certains chats s’accommodent mieux que d’autres du confinement et de la vie sociale.

Raisons pour lesquelles les chats mordent les gens

L’hostilité envers les gens est un problème de comportement courant chez les chats. Les catégories comprennent, sans s’y limiter, les suivantes

Jeu inapproprié des chatons

Les chatons qui se livrent à de rudes combats pendant leur enfance sont généralement perturbés par leur mère si cela devient un peu vicieux, en leur apprenant l’inhibition de la morsure.

Les jeux sociaux comprennent la lutte, les sauts, les piercings et des épisodes de combat ludique. Par inadvertance, lorsque les humains tentent des jeux de type similaire en utilisant leurs mains, ils renforcent son comportement excitant, encourageant les chatons à devenir des félins adultes qui bondissent sur les mains et les pieds lorsqu’ils veulent jouer ou attirer l’attention.

Agressivité des caresses

Le ressentiment induit par les caresses se produit lorsqu’un chat sollicite l’attention en étant caressé dans une partie de son corps qui le rend vulnérable (ventre, poitrine ou dos), puis arrête brusquement l’interaction avec ses griffes ou ses piqûres. Habituellement, le chat devient trop stimulé ou agité, ce qui l’oblige à arrêter l’interaction.

La belligérance induite par les caresses est agaçante et dérangeante pour les propriétaires d’animaux de compagnie. Elle est généralement liée aux chats qui deviennent moins tolérants à l’égard des caresses au fur et à mesure de leur maturité sociale. Vous pouvez éviter l’attaque par de courtes séances de caresses ou en donnant de l’attention à votre chat d’autres manières.

La frustration redirigée

Si un chat est extrêmement excité par un brouillard extérieur ou un événement, il peut rediriger son hostilité vers un autre animal de compagnie ou un propriétaire insoupçonné à proximité. Le stimulus stressant ou la présence du propriétaire activera la réaction de tension menant à une attaque. N’essayez jamais de manipuler votre chat pendant cet état d’éveil, car il peut se blesser gravement.

Conditions médicales et douloureuses

Un chat malade ou souffrant peut attaquer son propriétaire (involontairement) s’il est approché ou touché à un endroit extrêmement vulnérable.

Les douleurs aiguës et chroniques peuvent provoquer une sensibilité tactile et des morsures. Les affections douloureuses telles que les troubles dentaires, les maladies articulaires dégénératives (MAD), les méningiomes, les maladies du disque intervertébral (MDI), les FIC, les blessures ou les lésions induisent souvent un état émotionnel négatif d’anxiété et/ou de frustration et devraient inciter les propriétaires à demander une assistance vétérinaire immédiate.

Que faire si votre chat vous mord

La sécurité et la prévention de nouvelles blessures sont primordiales. Cessez d’interagir avec votre chat et partez immédiatement.

Ne criez pas, ne touchez pas et ne punissez pas votre chat, surtout s’il est dans un état d’excitation intense (vocalisation/ langage corporel agressif, comportement inhabituel).

Si possible, séparez le chat des humains, des enfants et des autres animaux domestiques dans une pièce différente dont les lumières sont éteintes. Une fois que le chat est en sécurité, soignez toutes ses blessures et consultez un médecin immédiatement.

En général, les chats se calment en quelques heures. Cessez tout contact, laissez votre chat décider du moment et de la durée de l’interaction. Cela peut vous donner l’impression d’être moins intimidant et moins indiscret.

Quelques jours plus tard, commencez à désensibiliser et à contre-conditionner progressivement votre chat pour qu’il puisse toucher et manipuler, ce qui devrait renforcer le lien entre l’homme et l’animal. Si votre chat fait preuve de peur ou d' »agressivité » lorsqu’il est touché, demandez l’aide d’un conseiller en comportement certifié ou d’un vétérinaire comportementaliste.

Enfin, emmenez votre chat chez le vétérinaire pour un examen approfondi afin d’exclure une raison médicale sous-jacente.

Comment arrêter et prévenir les morsures de chat

Ne laissez pas votre chaton vous mordre les mains ou les pieds !

Les chatons sont super énergiques et adorent jouer. Évitez de leurrer votre chaton pour qu’il joue en secouant vos doigts ou vos orteils, puis soyez consterné lorsqu’il vous gratte ou vous pique. Si votre chaton tente de grignoter des parties de son corps, regardez ou éloignez-vous avant de lui accorder de l’attention.

Proposez toujours à votre chaton des jouets appropriés comme substitut, faites tourner les jeux autant que possible car les chats aiment les objets de fantaisie.

Évitez de caresser ou de cueillir le chaton pendant ou après le jeu, car cela pourrait l’inciter involontairement à penser que ses mains sont des jouets. Les mains sont faites pour aimer, pas pour mordiller !

Si votre chaton mordille de manière persistante, découragez-le en soufflant fortement mais doucement sur son visage.

Exposer les jeunes chats à des manipulations corporelles douces et positives pour s’assurer qu’ils deviennent des adultes qui aiment être caressés.

Faites attention aux endroits où vos chats aiment être caressés, ne les caressez que là où ils sont à l’aise. La plupart des chats préfèrent les courtes séances (quelques secondes) de contact sur les parties de leur corps où se trouvent les glandes odorantes, comme le dessus de la tête, les joues et le menton. Certains chats aiment les coups rapides et courts, tandis que d’autres préfèrent les coups plus lents et plus longs.

Soyez attentif aux signes d’agitation comme le battement de la queue, la piloérection, les secousses de la peau, les vocations soudaines, le regard du chat vers vous et les changements de position.

Il est important que nos chats apprennent à faire face aux événements inévitables que la vie leur lance. Il peut aussi se trouver dans des situations nécessitant des visites chez le vétérinaire, un toilettage, des médicaments ou simplement des rencontres avec des visiteurs inattendus. La socialisation des chats à une variété d’individus et de situations peut prévenir diverses formes de violence dirigée contre l’homme.

Conclusion

Le fait de vivre dans un environnement domestique exerce une pression considérable sur les chats de compagnie. L’amélioration de leur environnement physique et social est la responsabilité de chaque propriétaire.

Les cas d’agression humaine sont souvent traités à l’aide d’une vaste gamme d’interventions. Dans certains cas, une modification du comportement et des médicaments peuvent également aider.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s